Ma Famille

presse

 

PIQÛRE D'ARTS VIVANTS en Ille et Vilaine

Ma Famille dans les Balkans cet Hiver 14: "Cliquez sur le lien" : http://www.arvivan.org/la-piqure-darts-vivants/carnet-de-voyage-la-compagnie-kf-en-roumanie/

 

Au centre culturel Arthémuse à Briec de l’Odet (29)

«  Ma famille » : La performance de deux comédiennes, sobriété de tenue et richesse de jeu .

Camille Kerdellant et Rozenn Fournier de la compagnie KF association ont conquis la cinquantaine de spectateurs samedi soir à l’Arthémuse dans l’interprétation sobre et saisissante du texte de l’auteur Uruguayen Carlos Liscano. « Ma Famille » .Un vrai tour de force ! reconnaissent les spectateurs après les nombreux rappels, détaillant le jeu magistral et expressionniste des visages et attitudes des deux comédiennes assises face au public à une table rectangulaire éclairée par deux lampes de bureau . Elles ne lâchent rien ni l’histoire ni le public qu’elles entrainent dans une intimité familiale dérangeante où les humains sont soient vendables soit invendables ! Cruauté et drôlerie des mots, légèreté et adresse dans l’interprétation suscitent l’écho chez les spectateurs, la famille devenue ce lieu de marchandisation. Saluant la choix de l’Arthémuse pour avoir présenté ce bon moment de théâtre Eric dit simplement «  c’est dommage que les gens privent de bons spectacles ». 

OUEST FRANCE
PAYS DE QUIMPER
le 26 Novembre 2012

 

Au Festival Mythos 2012 à Rennes à La Péniche-Spectacle
Des artistes étourdissants d’énergie

Ma famille fait rire à la Péniche

Nous sommes dans un étrange pays. On y vend un enfant à une autre famille pour quelques pesos, quitte à le racheter plus tard. […] Sans que cela n’offusque qui que ce soit. Cet univers cocasse, surréaliste, n’a rien de cynique, parce que tout jugement moral est ici absent. Assises à une table, éclairées par des lampes de bureau, chacune devant un épais livre, Rozenn Fournier et Camille Kerdellant racontent les péripéties d’une étrange famille qui pratique cet innocent commerce.
Ces deux comédiennes, dont la réputation n’est plus à faire, impressionnent par leur maîtrise, leur impeccable diction, leur jeu de faciès, leur expressivité constante, qui paraît toujours spontanée, et le charme de leur voix qui sait retenir l’attention. Le public sourit, puis rit devant ce réjouissant spectacle, qui raconte des choses qui pourraient nous horrifier ou nous sembler cruelles, et qui mettent pourtant de bonne humeur. L’art peut tout se permettre.

Gérard PERNON
OUEST FRANCE
RENNES
Vendredi 6 avril 2012